GAL_0323Chaque enfant est différent, parfois l’un deux est plus ou moins un miroir. Il n’est pas toujours facile de le voir grandir, de l’accompagner. Il touche très facilement à nos douleurs, à ce que nous n’avons pas eu ou pas assez eux. Il y a un de mes enfants qui me fait écho. Je le comprends très bien. C’est facile. Je le décode en un clin d’œil. Cela ne veut pas dire que je réponds avec justesse. Non. Juste que lui, je le capte.

Je capte son fonctionnement émotionnel, ses réactions, ses vexations, ses colères, ses élans. Bref, chez lui, c’est limpide. Et du coup, ce n’est pas si limpide pour son papa. Parce que ben oui, il m’aime, tout ça. Mais je reste un peu compliqué à saisir autant qu’il l’est pour moi. Et un de nos enfants à cet effet miroir sur lui, et du coup si lui le comprend, si pour lui c’est fluide, pour moi c’est une énigme sur pate. Une belle énigme ! Mais pas simple à décoder.

AGAL_0422lors mon doux miroir, si dans son architecture émotionnel il à cette effet réfléchissant, il n’est pas une plongé dans ce que j’étais. Non. Il est plutôt une version de ce qui aurait mieux convenu à ma personne. J’arrive simplement à juste l’accompagner avec fluidité. Oh bien sûr bien mieux que les autres de mes enfants L sait comment fonctionne mes interrupteurs. Il sait comment me pousser à bout, comment me faire fondre. Evidement mon cerveau m’aide à rester au plus correct de ce que je peux.

J’espère lui offrir une enfance au mieux de ce qui lui faut. Parce que le fait qu’il y cette structure que nous partageons. Cela ne permet en rien à ce lutin de faire ce qu’il veut. Loin de là. Juste que je verbalise de façon plus percutante pour lui que d’autre ne le font.

GAL_2347Un fait qui m’interpelle. Ce petit bout d’humain merveilleux est celui qui charme tout un tas de gens qui rêve d’un lutin magique chez eux comme lui. C’est chouette, mais les personnes n’imaginent pas l’énergie que nous déployons pour qu’il soit aussi… libre d’être lui. Simplement parce que nous avons à la maison la version sans faux semblant. J’ai appris moi à ne pas exister. Il est heureux qu’il existe comme il est.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s