Un petit mot, poser entre deux portes et une vie très chargée. 

En ce moment, je me balade beaucoup avec mes 4 enfants. On explore un tas d’espace urbain plus ou moins adapter aux enfants. 

Les portions de trotoires pas du tout déneigée qui deviennent des patinoires très délicates à franchir quand on porte en plus de soi un petit enfant dans son dos. Bon, le verglas rime pour moi : rapprochement violent avec le sol. 

Mais au-delà des inconvénients classiques de l’hiver et les trotoires hostiles, écartons-nous du marronnier et abordons le font du sujet: comment affronter l’espace urbain avec un jeune enfant?! 

C’est un dilemme, car bienque plein-e de jolies valeurs, se balader en ville rime avec hostilité et mise en danger. 

Avec ma troupe, je crie souvent « stop » car j’ai une zone de confort, un jusqu’où peuvent-ils aller sans que se soit ma frontière de sécurité. Je les laisse vivre dans l’espace de la ville. Du coup, je les laisse un peu courir, en fonction de l’environnement sautiller. Bref être des enfants. 

Mais nous croisons beaucoup trop de voitures garer là où nous piétons sommes sencé marcher en toute sécurité. Nous devons du coup marcher sur la route. Et en ordre militaire, attentif, car les voitures sont rapide même dans un quartier avec 5 écoles. Je me permet régulièrement de rappeler aux personnes que leur façon d’aborder le code de la route en apprend beaucoup sur eux. Que penser d’un parent qui exige une obessisance aveugle aux règles mais qui lui même enfreint le code de la route créé pour la sécurité de tous devant son enfant. Oh bien sûre mon compagnon, seul détenteur du permis dans notre petite famille, fait dès entorses au règles. Et vous savez quoi ? Je le recadre. Le clignotant n’est pas une option.  C’est 50 pas 53 km/h, etc. 

Et puis arrive cet élément petit gnome qui lui est dans ce décor. 

Mon astuce pour mieux le cadré est la mission.


Ici, il balade notre caddie, vide et peu utile dans ce déplacement. Sa seule utilité est de rendre ce petit gnome actif, en mission et concentré sur unechose utile et valorisante

On a glissé nos petits achats dedans. Et il l’a balader tantôt sur les trotoires, l’herbe,la boue, les cailloux voir la rue pour contourner un obstacle. 

Avec cette mission, il est plus attentif au cadre sécuritaire que je pose. Il est plus à mon ecoute car j’ai besoin de mon caddie.  Et surtout, il s’amuse. C’est ma clef : le plaisir est une source de collaboration. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s