The same old thing

Tous les ans, il répète la même ritournelle. Celle du traumatisme. On en à parler, encore, cette année. L’information ne s’intègre pas, ni psychiquement, ni corporellement. Il a failli mourir.

Cette année, je lui ai redit sa naissance. J’ai redit les choses, le contexte… Et c’est tout comme l’an passé, ou celle d’avant : il a découvert la nouvelle. Être parent et accompagner son enfant dans ses traumatismes, ses blocages est une équation complexe, équilibriste et délicate.

La pression interne va baisser car au bout de 2 jours postnatal des choses se sont petit à petit dénouer pour lui.

En ce moment, je lis un livre très intéressant : psychiatrie du fœtus. Entre de nombreux sujets primordiaux, ont y lit que le fœtus, la grossesse et par conséquence l’après vie intra-utérine porte les non seulement l’histoire, les souffrances psychiques du fœtus, du parent mais aussi des soignants. On passe rapidement à autre chose, comme si on n’avait rien dit. Ce petit dit est déjà beaucoup. Il pourrait être lu comme une accusation, comme une mise en abime. Mais c’est autre chose que je lis.

Je pense qu’il faut prendre avec des pincettes les traumatisme transgénérationnel, car cela pourrait représenter une prison et une solution facile à tous les soucis que nous traversons. Or, l’humain est bien complexe et cela représente une petite pierre à son édifice interne.

Dans l’histoire de mon enfant, cette petite phrase est forte de sens. Simplement parce qu’elle éclaire cet impalpable qui n’est pas de nous, de nos histoires et qui est de la sienne et hors de lui. Il y a en lui, quelque chose qui ne lui appartient pas.

Cette donnée sera surement la clef pour que cette ritournelle se stop et que cela soit derriére lui lui, archivé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s